Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

- C'est impossible, dit la Fierté - C'est risqué, dit l'Expérience - C'est sans issue, dit la Raison - Essayons, murmure le coeur - William Arthur Ward

 
 
- Le doute est le
commencement
de la sagesse - 
  Aristote

Recherche Articles

- Un vieil indien explique à son petit fils que chacun de nous a en lui 2 loups qui se livrent bataille. Le premier loup représente la sérénité, l'amour et la gentillesse. Le second loup représente la peur, l'avidité et la haine. "Lequel des 2 loups gagne ?" demande l'enfant. "Celui que l'on nourrit" répond le grand-père - Sagesse Amérindienne

On a deux vies, 
et la deuxième commence 
quand on se rend compte 
qu’on n’en a qu’une
Confucius 
 
Il n'y a que 2 types de personnes 
dans le monde :
des justes qui savent
qu'ils sont pécheurs,
et les pécheurs qui pensent
qu'ils sont justes 
 
Blaise Pascal
 
Ne vous souciez pas d'être
sans emploi ; souciez-vous
plutôt d'être digne d'un emploi
 
Confucius
 
L'archer a un point
commun avec l'homme
de bien : quand sa flèche
n'atteint pas le centre
de la cible, il en cherche
la cause en lui-même
 
Confucius
 
Vivre est la chose la
plus rare. La plupart
des gens se contentent
d'exister
 
Oscar Wilde

« Un individu conscient et debout est bien plus dangereux pour le pouvoir en place que 10 000 individus endormis et inconscients. » Gandhi

Le sage a honte de ses
défauts, mais n'a pas
honte de s'en corriger 
Confucius
 

 

7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 08:47

 

   A  la question : « qu'évoque pour vous le terme plaisir ? », nombreux couples se situent en référence à la sexualité.

Même si effectivement et j'y reviendrai, il semble difficile d'éviter ce corolaire, ne pourrait-on pas y voir aussi une notion de plaisirs, plurielle?

Le plaisir de :

- se regarder
- se découvrir
- se sentir soutenu dans les moments difficiles
- de partager dans un cadre communicationnel mais aussi des activités, des valeurs communes ou autres..
- d'offrir
- d'être simplement à l'autre…
- etc…

La notion de plaisir renvoie aussi au fait d'être déjà bien avec soi même, afin d'être au mieux avec l'autre (le conjoint)…et les autres (lorsqu'il y a des enfants).

Pourrait-on imaginer un couple où l'un des protagonistes dirait son amour, sans jamais témoigner du plaisir d'être avec lui ?

En matière de sexualité, le plaisir n'est pas à situer uniquement au plan de la jouissance ou de l'orgasme.
Le plaisir sexuel peut être cette relation partagée, dans un « don » ou l'on s'accepte tel que l'on est, et où l'on accepte le partenaire tel qu'il est.

Cela suppose aussi d'apprivoiser les pulsions, parfois les fantasmes qui peuvent animer les personnes et qui sont en lien avec le désir… Ainsi, existe-t-il les pulsions partielles…

On y trouve :
› le sadisme
› le masochisme
› l'exhibitionnisme
› le voyeurisme

Ces dernières sont inhérentes à toute condition humaine, notamment en regard de l'acte sexuel. Elles sont dites « partielles » car lorsque celles-ci ne sont plus gérées par la personne voire s'exacerbent, la pratique sexuelle peut alors devenir perversion ou paraphilie (a côté de l'amour étymologiquement).

Ainsi, la dimension voyeuriste dans la relation charnelle passe par une acceptation du couple à se voir nu. Combien déjà, dès cette notion, des barrages peuvent exister…notamment les personnes qui refusent par exemple la lumière durant l'acte par crainte du regard.

L'exhibitionnisme, quant à lui invite la personne à laisser dévoiler son corps qui va être soumis au regard du partenaire.
Faut-il là aussi accepter les non-perfections…
Chez les hommes cela pourra être « les poignets d'amour », « le ventre », chez les femmes : « les hanches », « les fesses »…
En somme il y a toujours à redire…Comme si Apollon était sur terre!

Le sadisme ou le masochisme convoquent quant à eux l'instinct primaire sexuel, à savoir un côté animal que tout Homme possède, assujetti bien sûr à la dimension cognitive et affective ou émotionnelle….qui complètent la sexualité humaine.(par exemple : le plaisir de serrer fort son partenaire…certains le demandent etc…)

C'est ainsi, que prendre conscience de ces diverses dimensions, peut permettre la levée d'inhibitions, de hontes ou de culpabilités dans le couple.

En outre, la communication sur ce thème peut permettre un épanouissement, et l'éviction de nombreux tabous…dans la mesure où l'acte reste dans un vécu de respect mutuel.
Il est à noter, que la sexualité n'est en réalité que peu abordée dans le couple… En fonction de l'éducation reçue, des injonctions parentales, des valeurs de chacun, des représentations, du poids sociétal, etc…la sexualité ne revêt pas la même dimension…

Mettre des mots, parfois se distancier d'une histoire familiale pour faire sienne son existence…peut permettre des découvertes sur soi qui n'auraient pu être imaginées.
S'autoriser à être… à penser… à agir… et ce, même en sexualité peut être source de grand épanouissement…

Cela passe par de la complicité et de la connivence dans le couple, de l'humour, des mots… et se sentir bien dans le rapport à l'autre pour dire ce que l'on apprécie ou au contraire ce qui reste plus difficile…

Cela nécessitera écoute et respect de la parole donnée et reçue donc de la personne…

Il est aussi évident que la sexualité, ainsi que les attentes évoluent en fonction de l'âge, des personnes, et des années de vie de couple…

Mais, le plaisir sexuel n'est pas sans lien avec les autres notions évoquées en préambule.
Ainsi, même si certains couples arrivent à faire la « paix au lit » ou, que même dans certaines crises conjugales, seule la sexualité subsiste…les petits plaisirs « gâchés », les rancœurs, les dévalorisations et les reproches cumulés…vont peu a peu abraser la relation jusqu'à l'intimité même, pouvant ainsi générer le déplaisir…

En ce sens, dans le couple, sans idéaliser la relation qui connait toujours des hauts et des bas, ne pourrait-on pas évoquer de poser comme postulat la notion de « plaisirs » au pluriel? ...pouvant participer ou contribuer au bonheur, à l'épanouissement et ce, jusque dans l'intimité de la relation sexuelle…qui risque de demander un minimum de connaissance de soi, puis de l'autre et nécessite dialogue et aussi réajustements…
Cela suppose aussi d'utiliser la bienveillance, le non jugement et l'humour, car il est parfois délicat d'aborder ce thème qui peut être vecteur de complexes, de culpabilités ou de hontes surtout lorsqu'il peut y avoir des dysfonctionnements d'ordre sexuel ou en regard de certaines représentations…

Il n'y pas d'acquis dans la notion de plaisir, elle doit sans cesse se chercher et se cultiver ... tout comme le couple...


À propos de l'auteur :

Nicolas SAJUS©

Psychothérapeute
Conseiller conjugal et familial
Certifié en sexologie

Partager cet article

Repost 0
Published by Hygie - dans Comprendre
commenter cet article

commentaires

Rod 07/09/2010 13:10


Coucou Chris, article très intéressant. Merci ;-)


- La peur que quelque chose arrive est pire que la chose elle-même. Les peureux meurent bien des fois avant l'heure de leur mort. La peur doit être bannie de votre vie car elle est irrationnelle et bloque l'action - Swami Prajnanpad

L’Amour est le fondement
du monde. Où il a l’amour,
il y  a la paix, là où il y  a égoïsme
il y a misère et souffrance.
Apprenez de Mère Nature qui
donne d’Elle-même, même si
elle est exploitée par l’homme.
Faites de bonnes actions et
considérez les êtres comme
les enfants de la Mère Divine. 
 Amma

-Si vous voulez le bon, vous aurez le mauvais aussi. Chaque chose a deux aspects. Si vous voulez le côté face d'une pièce, vous devez prendre le côté pile aussi. C'est inutile d'attendre seulement du plaisir. Le plaisir et la peine vont toujours de pair. Il faut prendre les deux, ou rien du tout - Swami Prajnanpad

 

"Qui sème une pensée,

récolte une action ;

qui sème une action

récolte une habitude ;

qui sème une habitude,

récolte un caractère ;

qui sème un caractère,

récolte un destin."

STEPHEN R. COVEY

- Ceux qui savent assimiler la part de vérité de l'autre surtout si elle est contraire à la leur sortent du cercle infernal de l'ego. - Soeur Emmanuelle

 

 

 

 
 

Tout caillou est un diamant pour celui qui sait voir. Arnaud Desjardins