Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

- C'est impossible, dit la Fierté - C'est risqué, dit l'Expérience - C'est sans issue, dit la Raison - Essayons, murmure le coeur - William Arthur Ward

 
 
- Le doute est le
commencement
de la sagesse - 
  Aristote

Recherche Articles

- Un vieil indien explique à son petit fils que chacun de nous a en lui 2 loups qui se livrent bataille. Le premier loup représente la sérénité, l'amour et la gentillesse. Le second loup représente la peur, l'avidité et la haine. "Lequel des 2 loups gagne ?" demande l'enfant. "Celui que l'on nourrit" répond le grand-père - Sagesse Amérindienne

On a deux vies, 
et la deuxième commence 
quand on se rend compte 
qu’on n’en a qu’une
Confucius 
 
Il n'y a que 2 types de personnes 
dans le monde :
des justes qui savent
qu'ils sont pécheurs,
et les pécheurs qui pensent
qu'ils sont justes 
 
Blaise Pascal
 
Ne vous souciez pas d'être
sans emploi ; souciez-vous
plutôt d'être digne d'un emploi
 
Confucius
 
L'archer a un point
commun avec l'homme
de bien : quand sa flèche
n'atteint pas le centre
de la cible, il en cherche
la cause en lui-même
 
Confucius
 
Vivre est la chose la
plus rare. La plupart
des gens se contentent
d'exister
 
Oscar Wilde

« Un individu conscient et debout est bien plus dangereux pour le pouvoir en place que 10 000 individus endormis et inconscients. » Gandhi

Le sage a honte de ses
défauts, mais n'a pas
honte de s'en corriger 
Confucius
 

 

7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 10:01

 

48.jpg

 

       Nous avons des capacités et une puissance  que nous ignorons très souvent. L’enfant n’a pas de barrière dans ce qu’il pense réalisable pour son bonheur. Nous naissons donc avec des compétences, plus ou moins développées, pour façonner une vie positive. Pourtant nous n’avons jamais appris à maintenir cette capacité et surtout à la maîtriser.  Le comble de ceci c’est que  la plupart des gens vont essayer d’améliorer leur existence sans pour autant atteindre des résultats satisfaisants. Régulièrement  voir presque systématiquement c’est le contraire qui se produit. Vous cherchez du positif et vous obtenez du négatif.


Que recouvre alors ce que l’on nomme la pensée positive ? Pour répondre à ce questionnement regardons ce qui se passe en nous et ce que les recherches scientifiques et empiriques nous offrent comme informations dans le vaste domaine de la santé et du psychisme auquel appartient la pensée positive.

 


Des tactiques pour s’éloigner de soi 


Dans nos sociétés, le bonheur est souvent associé à la réussite matérielle et professionnelle. Cette réussite formelle ne rend pas forcément compte du bonheur en tant que composant intime de l’épanouissement personnel. Le bonheur est en soi beaucoup plus informel, si bien que passer par une évaluation du matériel pour mesurer le bonheur induit de nombreuses erreurs. Pourtant cette association bonheur-bien matériel est très courante.  Il ne s’agit pas de dire ici que le matériel est à négliger, mais d’être vigilant dans ce qu’il peut traduire en termes de réussites sur le plan personnel.


Ainsi, l’objectif pour une personne de posséder du matériel peut être un indicateur d’insatisfaction plutôt que de satisfaction. Le désir de posséder peut donc révéler un besoin inconscient de combler un vide intérieur.


D’autres faits observables témoignent de l’insatisfaction que ressentent beaucoup de personnes. Elle peut prendre la forme d’un désir d’évasion et/ou d’un désir d'agir (de faire) constamment. L’étude de ceux qui jouent aux jeux vidéos est souvent riche de renseignements sur la question de la pensée positive et de l’insatisfaction face à la vie.


Mais au juste, qu’est ce que s’évader ? C’est se libérer, mais se libérer de quoi ? C’est ce libérer des pensées négatives et des émotions destructrices. Si on se libère c’est que la notion de prison est bien présente en soi de manière latente.  Les pensées deviennent plus fortes que la raison. « Surtout je ne veux pas ou je ne veux plus penser ». Cette remarque revient souvent lorsque les personnes qui se sentent fatiguées de cette vie et de ses tracas sont interrogées.

 


Des recherches pour mieux comprendre


Maintes recherches sont conduites dans le domaine des capacités mentales partout dans le monde. Nous avons donc à ce jour de nombreuses données relatives aux effets des pensées. Et il y a encore bien des réalités à comprendre.


Les chercheurs Russes ont fait des découvertes très instructives dans le domaine des capacités mentales ainsi que sur les fréquences du cerveau.  Chaque cerveau humain a une fréquence  numérique qui lui  est spécifique.  Partant de là, on sait que les pensées qu'elles soient négatives ou positives vont produire des fréquences spécifiques.


De nombreux médecins et chercheurs croient fermement qu’environs 70 % de toutes les maladies proviennent de tensions mentales.   Ainsi, l’effort que génère une problématique pour notre esprit est la cause de beaucoup de fatigue et de nombreux problèmes psychiques et physiques. On parle ici de maladies psychosomatiques.


Le déplaisir que provoquent les émotions négatives et anxieuses favorise les sécrétions de toxines néfastes pour le corps. Le système endocrinien se trouve perturbé avec des conséquences sur tout le métabolisme.  Il en est de même pour le système immunitaire.

Les émotions négatives passives et prolongées sont plus néfastes que les émotions négatives soudaines et momentanées.


On sait aussi que les personnes négatives ont des capacités analytiques amoindries. Par exemple, la colère bloque les facultés intellectuelles.  Une décision prise lors d’une colère est souvent très discutable quant à sa pertinence. L’impulsivité est donc souvent montrée du doigt comme faisant partie des attitudes négatives à travailler.


Ces multiples recherches dans le domaine du psychisme ont aussi permis de démontrer que les personnes ayant une attitude saine et positive ont une vie plus satisfaisante et plus longue.  Certaines de ces personnes savent canaliser leurs capacités sans toujours en avoir conscience. Elles développent une loi d’attraction favorable à leur épanouissement. Beaucoup de personnes ne savent pas canaliser leurs capacités cérébrales, créant de ce fait des choses qu’elles ne veulent pas. Par exemple un individu qui va avoir peur d’être agressé va attirer des agresseurs. 


Le cerveau est complexe et nous sommes loin de tout connaître de son fonctionnement.


Une alchimie se crée entre nos conversations intérieures, notre conscient, notre subconscient, les croyances héritées et acquises, la conscience collective, notre héritage culturel  ou multiculturels, nos souffrances et notre rapport au monde durant les étapes de la vie.  Ce qui va différencier les individus ce sont les attitudes issues de cette alchimie singulière. Les images mentales qui  se dégagent de ce mélange complexe vont laisser une empreinte très forte dans la détermination de nos attitudes positives ou négatives.


 Ce qui est important c’est l’interprétation d’un phénomène vécu plus que le phénomène lui-même.  Il faut donc connaître les attitudes pour instaurer la pensée positive avec efficacité.

 


Agir pour changer nos réponses : du négatif au positif


Aujourd’hui il est rare que l’on ne partage pas l’avis selon lequel la pensée positive participe au bonheur. Cette connaissance largement popularisée ne signifie pas pour autant qu’elle est appliquée au travers de son plein potentiel. Il y a un grand fossé entre la personne qui sait et la personne qui applique correctement la pensée positive dans ses réponses aux circonstances de la vie.


On s’éloigne de soi au lieu de se rapprocher de soi et d’apprendre à maîtriser son mental. Mettre en oeuvre du changement positif implique un retour vers soi. Pour cela, il est nécessaire de prendre un chemin autre que celui acquis en réponse à de la souffrance et à des émotions négatives. Le but étant d’aboutir à un changement d’attitudes.  En d’autres termes, il faut apprendre à apporter des réponses positives à la place des réponses négatives.

Le fait de prendre des médicaments n’aide pas car c’est un pansement posé sur un problème qui lui reste présent même si  on s’évertue à le cacher.

Pour venir à bout des attitudes négatives et des tensions mentales, il faut travailler activement à la reprogrammation mentale (dans une certaine mesure) et à l’acquisition de nouveaux réflexes positifs comme on vient de le voir.  


La pensée positive, l’attitude positive, les actions positives peuvent guérir des gens en grande souffrance émotionnelle. Et surtout, ceci améliore la santé et par ce fait l’espérance de vie selon des études réalisées aux Etats-Unis.


Pour plus de renseignements et pour faire des séances, vous pouvez me contacter par le formulaire Contact (colonne de gauche sur ce blog).


 

©Christelle Giacomoni 1997-2011   (vous pouvez me contacter ici -clic)

 

 

"La personne la plus influente vous parlant à longueur de journée, c'est vous. Donc, vous avez avantage à être très prudent à propos de ce que vous vous dites. " 

Zig Ziglar

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

- La peur que quelque chose arrive est pire que la chose elle-même. Les peureux meurent bien des fois avant l'heure de leur mort. La peur doit être bannie de votre vie car elle est irrationnelle et bloque l'action - Swami Prajnanpad

L’Amour est le fondement
du monde. Où il a l’amour,
il y  a la paix, là où il y  a égoïsme
il y a misère et souffrance.
Apprenez de Mère Nature qui
donne d’Elle-même, même si
elle est exploitée par l’homme.
Faites de bonnes actions et
considérez les êtres comme
les enfants de la Mère Divine. 
 Amma

-Si vous voulez le bon, vous aurez le mauvais aussi. Chaque chose a deux aspects. Si vous voulez le côté face d'une pièce, vous devez prendre le côté pile aussi. C'est inutile d'attendre seulement du plaisir. Le plaisir et la peine vont toujours de pair. Il faut prendre les deux, ou rien du tout - Swami Prajnanpad

 

"Qui sème une pensée,

récolte une action ;

qui sème une action

récolte une habitude ;

qui sème une habitude,

récolte un caractère ;

qui sème un caractère,

récolte un destin."

STEPHEN R. COVEY

- Ceux qui savent assimiler la part de vérité de l'autre surtout si elle est contraire à la leur sortent du cercle infernal de l'ego. - Soeur Emmanuelle

 

 

 

 
 

Tout caillou est un diamant pour celui qui sait voir. Arnaud Desjardins