Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

- C'est impossible, dit la Fierté - C'est risqué, dit l'Expérience - C'est sans issue, dit la Raison - Essayons, murmure le coeur - William Arthur Ward

 
 
- Le doute est le
commencement
de la sagesse - 
  Aristote

Recherche Articles

- Un vieil indien explique à son petit fils que chacun de nous a en lui 2 loups qui se livrent bataille. Le premier loup représente la sérénité, l'amour et la gentillesse. Le second loup représente la peur, l'avidité et la haine. "Lequel des 2 loups gagne ?" demande l'enfant. "Celui que l'on nourrit" répond le grand-père - Sagesse Amérindienne

On a deux vies, 
et la deuxième commence 
quand on se rend compte 
qu’on n’en a qu’une
Confucius 
 
Il n'y a que 2 types de personnes 
dans le monde :
des justes qui savent
qu'ils sont pécheurs,
et les pécheurs qui pensent
qu'ils sont justes 
 
Blaise Pascal
 
Ne vous souciez pas d'être
sans emploi ; souciez-vous
plutôt d'être digne d'un emploi
 
Confucius
 
L'archer a un point
commun avec l'homme
de bien : quand sa flèche
n'atteint pas le centre
de la cible, il en cherche
la cause en lui-même
 
Confucius
 
Vivre est la chose la
plus rare. La plupart
des gens se contentent
d'exister
 
Oscar Wilde

« Un individu conscient et debout est bien plus dangereux pour le pouvoir en place que 10 000 individus endormis et inconscients. » Gandhi

Le sage a honte de ses
défauts, mais n'a pas
honte de s'en corriger 
Confucius
 

 

3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 18:51

 

 

Pour empêcher la procréation, la contraception comporte aujourd'hui trois volets selon que l'on s'adresse à des méthodes « naturelles », des méthodes inhibitrices de l'ovulation ou à des méthodes prédictives. Malgré l'efficacité de ses moyens actuels, la contraception a un tel taux d'usure et d'échecs qu'elle n'a pas eu, hélas, l'influence escomptée sur l'avortement. Méthodes empiriques « en famille » La volonté de s'opposer à la grossesse en modifiant les conditions naturelles du coït est aussi vieille que la prise de conscience du rapport existant entre le sperme et la naissance. 


Relation de cause à effet qui ne date pas de l'aube de l'humanité, comme l'atteste l'observation de quelques ethnies dites encore « primitives » de nos jours, ou le « savoir » médical du Moyen Âge. Truqué par les enjeux d'ordre religieux, ce dernier apparaît comme un véritable embrouillamini : il fixe l'origine du sperme dans le cerveau et juge l'orgasme féminin indispensable à la fécondation ! Dès que sera enfin compris, au Moyen Âge, le rôle joué par l'éjaculation, la volonté d'en contrarier le parcours va déboucher sur des méthodes empiriques de « contrôle des naissances » : coït interrompu, usage de tampons vaginaux les plus variés, préservatifs masculins (bien avant la découverte du latex) et, il y a une trentaine d'années, repérage de la période d'ovulation à partir de la température matinale, ou auto-observation de la filance de la glaire cervicale. Ces contraintes ont en commun leurs succès très relatifs et leur caractère spontané, autonome, naturel.

Pilule sur ordonnance

Depuis que les découvertes sur la biologie de la reproduction ont abouti, dans les années 1960, à la « pilule », on peut parler d'authentique maîtrise de la fertilité.
L'efficacité est totale; les hormones absorbées 21 jours par mois vont « duper » les ovaires qui stoppent la maturation des ovules... comme ils le font lors d'une grossesse. Mais cette sécurité a un prix : la pilule est un médicament. Tout médicament est toujours responsable d'effets indésirables justifiant une surveillance médicale. L'implication du pouvoir médical dans un choix personnel de style de vie privée pose des problèmes humains qui n'ont pas été pressentis par le législateur. Il peut arriver qu'un gynécologue refuse de donner la pilule à une mineure, au nom de convictions religieuses par exemple. Ces problèmes sont d'autant plus injustes que l'équivalent masculin de cette contraception hormonale demeure encore introuvable...

Détruire le nid

C'est en prévision de l'abandon de la pilule par des femmes à risques qu'il existe deux autres méthodes de contraception « par défaut » : le stérilet, mis en place à l'intérieur même de l'utérus, et les « pilules du lendemain » vont interdire la nidation d'un ovule éventuellement fécondé en inactivant la muqueuse utérine. Prévention ou prédiction du fait qu'il peut y avoir grossesse ? Peu importe, la préemption médicale sur l'arbitrage des convictions du couple est ici encore plus flagrante. Ce qui explique nombre de résistances et d'« intolérances » au dispositif intra-utérin : en effet, certains perçoivent l'usage du stérilet ou de la pilule du lendemain comme un avortement, puisqu'ils considèrent que l'ovule fécondé est déjà un être humain.

La pilule agit-elle sur le désir de l'homme ?

L'interdit est l'un des moteurs du désir. En effet, certains hommes jouent avec l'idée qu'ils ont le pouvoir de mettre leur femme enceinte à chaque rapport sexuel (il s'agit d'un fantasme). Ils peuvent alors se trouver perturbés par le fait qu'avec la contraception, il n'y a aucun risque !

Idée reçue

L'idée la plus nocive, la plus hypocrite, c'est que la contraception « donne enfin la permission » de faire l'amour !

Les familles de contraceptifs

II en existe trois principales :
- les moyens invisibles (pilule, stérilisation) ;
- les dispositifs apparents (stérilet patch, implant) ;
- les produits à usage unique (diaphragme, ovule, préservatif), qui exigent une manipulation des organes génitaux. Plus une méthode est flagrante et impudique, plus il existe d'arguments pour l'abandonner.

http://couple-sexualite.com/


À propos de l'auteur : 

Jacques Waynberg est président du Syndicat national des sexologues et sexothérapeutes. Il est médecin, psychologue et est considéré comme le pionnier de la sexologie française. Il est l'auteur de "Jouir, c'est aimer"...


Partager cet article

Repost 0
Published by Hygie - dans Comprendre
commenter cet article

commentaires

- La peur que quelque chose arrive est pire que la chose elle-même. Les peureux meurent bien des fois avant l'heure de leur mort. La peur doit être bannie de votre vie car elle est irrationnelle et bloque l'action - Swami Prajnanpad

L’Amour est le fondement
du monde. Où il a l’amour,
il y  a la paix, là où il y  a égoïsme
il y a misère et souffrance.
Apprenez de Mère Nature qui
donne d’Elle-même, même si
elle est exploitée par l’homme.
Faites de bonnes actions et
considérez les êtres comme
les enfants de la Mère Divine. 
 Amma

-Si vous voulez le bon, vous aurez le mauvais aussi. Chaque chose a deux aspects. Si vous voulez le côté face d'une pièce, vous devez prendre le côté pile aussi. C'est inutile d'attendre seulement du plaisir. Le plaisir et la peine vont toujours de pair. Il faut prendre les deux, ou rien du tout - Swami Prajnanpad

 

"Qui sème une pensée,

récolte une action ;

qui sème une action

récolte une habitude ;

qui sème une habitude,

récolte un caractère ;

qui sème un caractère,

récolte un destin."

STEPHEN R. COVEY

- Ceux qui savent assimiler la part de vérité de l'autre surtout si elle est contraire à la leur sortent du cercle infernal de l'ego. - Soeur Emmanuelle

 

 

 

 
 

Tout caillou est un diamant pour celui qui sait voir. Arnaud Desjardins